Interdimension

Fontaine des Jacobins, 35 vues.jpg

Interdimension

Installation photographique argentique

35' x 6'     (11 x 3 mètres)

2018

Interdimension se veux être une recherche bidimensionnelle d'une structure tridimensionnelle par l'intermédiaire physique du médium de la photographie argentique. La Fontaine des Jacobins, monument présent en plein cœur de Lyon (France) a été captée avec un appareil argentique en un mouvement circulaire afin d'obtenir 32 faces différentes du monument. Avec le principe unique du développement argentique, Mondor amalgame les différentes vues de la fontaine en divisant le temps d'exposition par le nombre de faces présentes dans l'image. Plus il y a d'images, plus le temps d'exposition de chacune de celles-ci sont courtes dans l'image centrale (ce qui résulte par un éclaircissement de la photographie). La création de cette oeuvre résulte de questionnements philosophiques rencontrant la spécificité de la photographie argentique.

Est-ce que l'on peut affirmer que l'on connais un sujet en ne connaissant qu'une seule face de celui-ci?

Avec plusieurs points de vue, nous percevons une meilleure vue globale du sijet, mais serait-ce aux dépends des détails de celui-ci ?

Le caractère fort avec l'architecture que présente le sujet de cette oeuvre est crucial dans la constitution de celle-ci. Immuable, cette fontaine fait partie intégrale de l'identité de la ville, donc de son environnement. Les gens la contournent ; ce sont eux qui se déplacent autour du monument. À toute heure du jour, son caractère tridimensionnel y est affirmé, un point de vue à la fois. Alors est'il possible d'en percevoir sa totalité ?

Interdimmension général.jpg

Projets Connexes