ImPression I

ImPressions

ImPression I

Bois encré sur papier, projection vidéo

124 x 193 cm

2019

Pour archive vidéo cliquez

______

L’œuvre ImPression découle du questionnement concernant la spécificité du procédé de création d’une œuvre en estampe. Traditionnellement, une image est travaillée à partir d'une matrice pouvant être reproductible grâce au procédé d’impression. Habituellement, un principe de presse (rouleau cylindrique, cuillère en bois, baren, etc.) est utilisé afin de révéler l’image contenu par la matrice. Dans l’estampe traditionnelle, ce principe y est fondamental. Cette presse a principalement pour tâche de distribuer uniformément la pression afin de révéler l'image travaillée sur la matrice. Bien qu’essentielle à l’estampe, la presse n’existe que pour traduire la matrice avec le plus de fidélité possible.

Quelles sont les caractéristiques spécifiques d’une presse et d’une matrice ? 

Est-ce que l'image imprimée pourrait provenir de la presse et non de la matrice?

Dans le même ordre d'idées, ImPression s’interroge sur l’individualité comme potentiel picturalement transmissible. Dans cette œuvre, l’image est créée par un corps entrant violemment en contact avec une feuille de papier déposée sur un bois encré. En imprimant la collision d’un être sur une surface vierge, l’impression qui en résulte exprime autant l’immatérialité l’impact que l’immatérialité identitaire de cet individu. Au final, une bribe de l’existence de l’être fût cristallisée dans cette estampe, puisque la trace de son expression individuelle et sa subjectivité corporelle y sont à jamais archivées.

De plus, une mise en abîme se crée grâce à l'interaction visuelle de la projection vidéo sur les estampes, et une fois jointe à la projection, transmettent une nouvelle expérience visuelle où s'entrecroisent contenu et contenant; sujet et objet; processus et finalité.

Projets Connexes