ComPression

Presse-image lift.jpg

L’œuvre Compression découle du questionnement concernant la spécificité du procédé de création d’une œuvre en estampe. Traditionnellement, une image est travaillée à partir d'une matrice pouvant être reproductible grâce au procédé d’impression. Habituellement, un principe de presse (rouleau cylindrique, cuillère en bois, baren, etc.) est utilisé afin de révéler l’image contenu par la matrice. Dans l’estampe traditionnelle, ce principe y est fondamental. Cette presse a principalement pour tâche de distribuer uniformément la pression afin de révéler l'image travaillée sur la matrice. Bien qu’essentielle à l’estampe, la presse n’existe que pour traduire la matrice avec le plus de fidélité possible.

Quelles sont les caractéristiques spécifiques d’une presse et d’une matrice ? 

Est-ce que l'image imprimée pourrait provenir de la presse et non de la matrice?

La série ComPression propose des œuvres où la presse est circulaire et présente un certain motif qui n’est pas homogène. Ce travail a donc été fait en collaboration avec des agriculteurs qui ont passé différents types de véhicules motorisés sur une seule et même planche de bois. La pression et le comportement de la répartition du poids variable des véhicules utilisés ont ainsi créé une image picturale forte et contrastée. Cette pression n’est pas nécessairement visible lorsque l’on observe l’objet tridimmentionnel (le pneu en soi), mais lorsqu’il est bidimmentionnalisé (imprimmé), c’est là que des caractéristiques jusqu’alors invisibles deviennent perceptibles par exemple le comportement du pneu sur sa surface de contact qui est le papier.

ComPression

Bois encré sur papier

63-94 cm x 114-136,5 cm

2018

Projets Connexes